Agent de Sécurité Mobile

Organisme possédant un titre professionnel Agent de Sécurité option Mobile par le RNCP (Répertoire Nationale des Certifications professionnelles).

Diplôme de niveau V donnant droit à la carte professionnel pour exercer dans notre activité.

Arrêté portant enregistrement au RNCP publié dans le JO du 5 mars 2013. JORF n°0054 du 5 mars 2013 page 3992 Texte n°28.

1) Désignation du métier et des fonctions

L’Agent de sécurité mobile est un agent de sécurité qui effectue des interventions et des rondes au sein d’une entreprise de sécurité, de nuit comme de jour.

P4180002-web

2) Description des activités

Les principales activités qu’il conduit relèvent des domaines de :

  • Connaissance du cadre légal de la sécurité privé : Règlementation, code pénal, code civil.
  • Anticiper les risques en matière de prévention : Prévention, Surveillance, gardiennage, ronde, détection.
  • Participer à des interventions : Intervention, secours à personne, équipier de première intervention (incendie)
  • Communiquer en interne et en externe : Rendre compte, appel à secours, rapport oral et écrit.

Particularité du poste : Il dispose d’un véhicule non banalisé et équipé de moyen de communication, mis à la disposition de l’entreprise.

3) Réglementation d’activités

Les activités liées à la sécurité privée sont fortement encadrées par :

  • La Loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 :
    • Modifiée par Loi n°2003-239 du 18 mars 2003, pour la sécurité intérieure
    • Modifiée par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004, adaptation aux évolutions de la criminalité
    • Modifiée par Loi n°2006-64 du 23 janvier 2006, relative à la lutte contre le terrorisme, à la sécurité et aux contrôles frontaliers,
    • Modifiée par Loi n°2007-297 du 5 mars 2007, relative à la prévention de la délinquance et introduisant la carte professionnelle et le nouveau processus d’obtention de l’aptitude professionnelle et de moralité.

Complétée par les :

  • Décret, 86-1058, 1986-09-26, relatif à l’autorisation administrative et au recrutement des personnels,
  • Décret, 86-1099, 1986-10-10, relatif à l’utilisation des matériels, documents, uniformes et insignes,
  • Décret, 2002-329, 2002-03-08, pris pour l’application de l’article 3-1 de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 et relatif à l’habilitation et à l’agrément des agents des entreprises de surveillance et de gardiennage pouvant procéder aux palpations de sécurité
  • Décret, 2002-424, 2002-03-28, pris pour l’application de l’article 17-1 de la loi n° 95-73 du 21 janvier 1995 et fixant la liste des enquêtes administratives pouvant donner lieu à la consultation de traitements autorisés de données personnelles
  • Décret, 2002-539, 2002-04-17, relatif aux activités de surveillance à distance des biens
  • Décret, 2005-1122, 2005-09-06, pris pour l’application de la loi n° 83-629 du 12 juillet 1983 réglementant les activités privées de sécurité et relatif à l’aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes
  • Décret, 2007-1181, 2007-08-03, modifiant le décret n° 2005-1122 du 6 septembre 2005 relatif à l’aptitude professionnelle des dirigeants et des salariés des entreprises exerçant des activités de surveillance et de gardiennage, de transport de fonds et de protection physique des personnes,
  • Décret du 9 février 2009 relatif aux modalités de délivrance de la carte professionnelle.

Concernant la palpation  de 1500 à 300 personnes : Modifié par LOI n°2011-267 du 14 mars 2011 – art. 31 (V) et modifié par LOI n°2011-267 du 14 mars 2011 – art. 95

4) Quelles sont les raisons de la création de notre certification ?

Répondre à la règlementation en vigueur (certification d’aptitude professionnelle préalable à l’appui de la demande d’agrément préfectoral) pour les personnels salariés des entreprises de sécurité ou pour des personnels exerçant des activités ponctuels entrant dans la règlementation et pour répondre à l’accord de branche du 1° décembre 2006 sur les métiers repères paru au Journal officiel le 11 octobre 2007 pour une application au 01/12/2007 , L’opportunité de la demande de cette certification de niveau V repose sur une réponse adaptée au poste de travail et a sa spécificité. L’organisme JMPFormations a souhaité enregistrer cette certification au RNCP afin :

  • d’apporter aux dirigeants d’entreprises de sécurité privée et aux entrepreneurs privés la certification d’aptitude professionnelle pour leurs salariés. La possession de cette certification doit être justifiée pour créer et exercer cette activité professionnelle.
  • de disposer de personnels dont la sécurité privée a besoin pour assurer son développement,
  • d’offrir des opportunités aux personnels dans le cadre de leur promotion et de la formation continue tout au long de la vie.
  • de former les candidats à l’intervention spécifique comme la conduite du véhicule et pour répondre à la fiche métier repère inexistante et tout particulièrement d’adapter un contenu à la spécificité du métier d’intervention, de détection et d’alerte.

Dans cette démarche de certification, nous pensons pertinemment développer des atouts essentiels notamment :

  • Un contenu pédagogique conforme point par point à l’ensemble des obligations définies dans le décret du 6 septembre 2005 modifié, ainsi qu’à la bonne gouvernance des entreprises dans les domaines de la gestion économique, humaine et déontologique.
  • La certitude de disposer, pour chaque session, d’un jury de professionnels représentatifs, compétents et expérimentés.
  • Une certification concluant la validation des unités de valeur correspondant à la totalité des contenus requis. Elle doit permettre d’évaluer correctement les savoir-faire, les compétences et les savoirs acquis par chaque candidat, et ce de manière homogène tant au niveau de la succession des épreuves de certification qu’à celui des jurys.
  • La veille juridique et la formation des formateurs et intervenants à la réglementation et à ses éventuelles évolutions.
  • Le développement de nos actions se base sur la législation et la réglementation française et européenne, afférentes à la sécurité-sûreté actuelles et prévisibles (de projets de loi, de décrets et d’arrêtés).

5) Cette certification est-elle pertinente aujourd’hui au vu du champ professionnel ?

Evolutions de la certification jusqu’à sa forme actuelle Il n’existait pas à ce jour de certification regroupant des compétences propres a l’intervention mobile et attestant de l’aptitude professionnelle de l’agent de sécurité mobile pour être en adéquation avec la fiche des métiers définies par la branche pour les personnels en interne, et dans la filière sécurité, gardiennage. Le dispositif apporte des compétences supplémentaires en matière de Comportements révélateurs en amont

  • Effectuer des rondes pour prévenir les risques
  • Maitrise et conduite du véhicule en toute sécurité
  • Détection de l’origine de l’alarme
  • Intervenir en toute sécurité pour soi même ou pour autrui
  • Procéder aux actions de sauvegardes adaptées
  • Rendre compte à sa hiérarchie et aux autorités
  • Intervenir pour porter secours et ou pour une première intervention incendie

Au vu du champ professionnel actuel, cette certification est non seulement pertinente mais est incontournable et nécessaire pour l’évolution du secteur d’activité et de la mise en conformité des personnels concernés par le métier d’agent de sécurité mobile.

6) Sites géographiques des organismes préparant à la certification

JMPFORMATIONS Téléphone : 03 87 85 21 21 Télécopie : 03 87 85 21 22 Adresse postale : 77 rue jeanne d’arc 57460 Bousbach

7) Pré-requis pour accéder à la certification (hors VAE)

  • Sociabilité, constance, maîtrise de soi, respect des règles morales et civiques
  • Esprit d’analyse, méthodique, rigoureux, sens des responsabilités
  • Capacités relationnelles et rédactionnelles
  • Sens de l’observation et capacité à réagir de manière adaptée
  • Casier judiciaire vierge (art. 6 de la loi 83-629)
  • de connaître les motivations du candidat et son projet professionnel
  • Cas individualisation et positionnement : de dispenser, éventuellement, le candidat d’une partie de formation en fonction de ses acquis avec la mise en œuvre de la VAE.

Impératif :

  • Autorisation préfectorale : carte provisoire ou carte préalable avant l’entrée en formation
  • Permis de conduire B minimum

8) Description de la procédure de VAE

Ce dossier de validation doit mettre en évidence les éléments caractéristiques du parcours professionnel du candidat en lien avec le titre visé :

AGENT SECURITE MOBILE

Afin de bénéficier de la validation des acquis de l’expérience, le demandeur devra impérativement justifier de trois années d’expérience professionnelle (continues ou non) dans le domaine des métiers de la prévention et de la sécurité ou du filtrage, dans les dix dernières années. S’il répond à cette exigence, il est alors éligible à la V.A.E. Après une information collective puis individuelle, un entretien permettra de vérifier la motivation du candidat, la recevabilité de sa demande. Le dossier de la Validation des Acquis de l’Expérience est divisé en deux livrets. Ils sont délivrés tour à tour au candidat qui doit les compléter et les transmettre à JMPFORMATIONS. Tout dossier incomplet ou comportant de fausses informations ne sera pas traité.

1* Dans un premier temps, le livret 1 « Votre expérience professionnelle » est transmis au candidat afin que ce dernier le complète et joigne tous les documents attestant de l’exercice des activités concernées, de leur durée, des fonctions exercées.

2* Une fois complété, le livret 1 est remis au centre de formation et analysé par la commission de validation des acquis au sein du centre titulaire.

3* Si l’éligibilité du candidat au processus de la V.A.E est retenue, le livret 2 « Description de 3 activités en lien avec le Titre d’AGENT SECURITE MOBILE» lui est transmis afin d’être complété.

4* Le livret 2 une fois complété, est analysé par le jury de validation V.A.E. qui émettra sa décision finale. Il est à noter que ce jury se réserve le droit de soumettre le candidat à un entretien oral afin de valider les informations transmises.

9) Au regard des compétences décrites (fiche 6), donner quelques exemples de preuves sur lesquelles se base le jury

Pour la recevabilité de la demande, à partir du livret 1 complété, le jury examinera le respect des trois conditions au vu du Curriculum Vitae, d’une lettre de recommandation, d’attestations d’emplois, de contrats de travail, de fiches de poste, etc… Pour l’analyse des activités, le jury examinera les activités décrites dans le livret 2 et fera une comparaison par rapport aux exigences du référentiel. Le jury sera particulièrement vigilent sur le document identifiant que le candidat a été habilité sur le module « expérience de l’intervention mobile » ou « rondier intervenant mobile ».

FICHE

RÉSUMÉ DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE RÉPERTOIRE)

Cadre 1: Intitulé

AGENT SECURITE MOBILE

Cadre 2: Autorité responsable de la certification

JMPFormations

Cadre 3: Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Monsieur PIRINU Jean Marie

Cadre 4: Niveau et/ou domaine d’activité

Niveau : V Code NSF : 344t

Cadre 5: Résumé du référentiel d’emploi ou éléments de compétences acquis

Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat.

Les principales activités qu’il conduit relèvent des domaines de :

  • Connaissance du cadre légal de la sécurité privé : Réglementation, code pénal, code civil.
  • Anticiper les risques en matière de prévention : Prévention, Surveillance, gardiennage, ronde, détection.
  • Participer à des interventions : Intervention, secours à personne, équipier de première intervention (incendie)
  • Communiquer en interne et en externe : Rendre compte, appel à secours, rapport oral et écrit.

Particularité du poste : Il dispose d’un véhicule non banalisé et équipé de moyen de communication, mis à la disposition de l’entreprise.

Compétences ou capacités évaluées :

  • Situer l’activité sur un plan légal
  • Participer à des actions de prévention
  • Participer à des actions d’intervention mobile
  • Evaluer remédier en toute sécurité rendre compte